Vitrine Coréenne



19/05/2021 - 30/05/2021 13:30

Nantes Espace International Cosmopolis

La Vitrine de la culture coréenne
véritable musée itinérant
La Vitrine de la culture coréenne est un musée ambulant qui permet la découverte de la culture coréenne dans son contexte à travers du matériel réel et physique, venez profiter de cette expérience étonnante !

La Vitrine de la culture coréenne

véritable musée itinérant

La Vitrine de la culture coréenne est un musée ambulant qui permet la découverte de la culture coréenne dans son contexte à travers du matériel réel et physique, venez profiter de cette expérience étonnante !

Grâce à la Vitrine de la culture coréenne, il est possible de connaître et de vivre l’expérience de la culture résidentielle ancienne, de l’écriture coréenne ou du Hangeul (l’alphabet coréen), et bien d’autres composantes de la culture ancienne de ce pays.

du 19 mai au 30 mai 2021

13h30-18h00 (week-end 14h-18h)

Cosmopolis – entrée libre

Anbang

Vitrine exposant l’espace des femmes dans la dynastie Joseon centrée sur la culture Gyubang

Le Anbang est un espace de vie pour les femmes dans la société coréenne traditionnelle. C’est un endroit pour les tâches liées au rituel familial, et s’y déroulait les accouchements et l’éducation des enfants. Les Coréens fabriquaient divers objets d’artisanat en cousant et en brodant et priaient ainsi pour le bonheur de leur famille.).

Sarangbang

Vitrine exposant l’espace réservé aux hommes sous la dynastie Joseon, mettant l’accent sur la culture des Seonbi (érudits).

Le Sarangbang est un espace de vie réservé aux hommes dans la société traditionnelle. Les Seonbi, intellectuels de la dynastie Joseon, lisaient, écrivaient dans le Sarangbang, et accueillaient des invités et partageaient leurs connaissances. En outre, ils y jouaient des instruments de musique tels que le daegeum et le geomungo, et y appréciaient les paysages naturels, et pratiquaient le tir à l’arc pour entretenir le corps et l’esprit.

Hangeul

Le Hangeul est l’écriture coréenne utilisée par les Coréens. Le grand roi Sejong a fait composer cet alphabet phonétique dont les formes représentent l’ensemble des organes de la phonation (glotte, langue, cordes vocales, larynx, etc.), mais également le ciel, la terre et l’Homme. Il est composé de 17 consonnes et 11 voyelles. Le grand roi Sejong a appelé cet ensemble de phonèmes « Hunminjeongeum » qui signifie : les sons corrects pour l’instruction du peuple. Il a publié le livre du même nom, qui contient les archives relatives au principe de son avènement et du processus de sa création.

Hanbok

Sous le nom de hanbok, nous retrouvons tous les vêtements traditionnels coréens. Le hanbok est l’appellation générale des costumes utilisés pendant la dynastie Joseon (1392-1910). Mais l’histoire du hanbok remonte à l’époque des trois royaumes durant laquelle la Corée était partagée entre les royaumes de Goguryo, de Baekje et de Silla . En ces temps là, le costume traditionnel ne s’est pas développé, car il y avait beaucoup de problèmes pour fabriquer le hanbok. En effet, la fabrication de ce type de vêtement était chère car ces habits étaient très amples et il fallait beaucoup de tissus pour les faire. De plus, généralement, les hanbok étaient tissés en soie, en lin ou en chanvre.

Nous contacter

Association Printemps Coréen
15 avenue des Lilas
44400 Rezé / France
+33 (0)6 45 76 58 25
contact@printempscoreen.com



Mentions légales
Copyright 2018 Le Printemps Coréen